Port du masque au Grand-Bornand : application des mesures préfectorales

Publiée le : 27 juillet 2021 | Modifiée le : 30 juillet 2021

Un Cadre de vie estival !

La saison estivale est l’occasion de se pencher sur le travail du service Cadre de vie, qui œuvre quotidiennement pour améliorer la qualité de vie au village, et veille notamment à son fleurissement.

Comment s’organise le fleurissement du village ?

Mi-avril, un premier fleurissement est installé sur certains points stratégiques du village afin de marquer le début du printemps. Ce fleurissement est léger car les plantes peuvent encore connaitre des vagues de froid : les espèces choisies ne craignent pas le gel ni la neige qui peuvent se prolonger au mois de mai, avant les saints de glace !

À partir de la mi-juin, les massifs sont de nouveaux préparés et les plantes qui doivent être retirées partent en compostage (les végétaux sont récupérés par une entreprise locale de recyclage des déchets verts). Les espaces sont ainsi prêts à accueillir le fleurissement estival !

Il se planifie un an auparavant. La thématique, le choix des espèces et des couleurs sont définies durant le fleurissement précédent afin de bien visualiser les besoins et les améliorations à apporter.  Il faut également anticiper les volumes nécessaires et les commander avant décembre auprès de l’horticulteur fournisseur : ce dernier est situé à Albertville, il s’agit du professionnel le plus proche permettant de répondre aux besoins de la commune et travaillant en production biologique intégrée !

Mise en place et entretien du fleurissement estival

Lorsque le plan de fleurissement est finalisé, les 275 jardinières de la commune sont transportées à la mi-mai chez l’horticulteur pour être placées en serres.  Les plantations sur site durent trois semaines afin de garantir un bon maintien racinaire des jeunes plants avant leur retour au Grand-Bornand !

Début juin, une fois les jardinières prêtes, elles sont installées selon le plan de fleurissement établi en même temps que les massifs arborés. Après une dizaine de jours, un paillage au chanvre français est réalisé, permettant de protéger la plante des indésirables et l’économie d’un arrosage par semaine.

Ces derniers sont effectués en moyenne un jour sur deux (selon la météo) à 5h du matin. Les bacs possèdent environ 8 litres de réserve pour assurer aux plantes un apport en eau entre les arrosages !

L’entretien des fleurs est réalisé tous les jours, notamment la fertilisation à chaque arrosage avec un engrais minéral en quantité très raisonnée (doses divisées par deux, à 1 gramme par litre et stoppé après trois semaines de fertilisation). En dehors de cet engrais, aucun produit artificiel n’est utilisé pour l’entretien des fleurs. Si nécessaire, seul du savon noir est utilisé pour traiter les parasites !

Toute l’année, pour les massifs vivaces, le service travaille avec des pépiniéristes locaux situés au Petit-Bornand et à Alex. Un arboriste qualifié et élagueur vient également apporter son soutien lors de la campagne d’élagage et d’entretien pour optimiser l’élagage et veiller à la bonne santé des végétaux (mesure de la conductivité des plantes, etc.). Par ailleurs, la production de broyat est utilisée pour le paillage, permettant un circuit fermé sur la Commune depuis plus de dix ans : la matière récupérée lors de la campagne de broyage et d’élagage courant avril est utilisée pour pailler nos massifs de végétaux et arbustes.

La pluriactivité du service Cadre de vie

En plus des fleurissements à entretenir, les équipes doivent également assurer la tonte des pelouses et le fauchage des talus (sur douze hectares), le désherbage manuel des arbustes (sur 3500m2), l’entretien des sanitaires publiques, la collecte des poubelles urbaines et le nettoyage des espaces publics avec les pinces à déchets.

Au-delà de ces missions quotidiennes, le service est également sollicité lors des évènements organisés par le village.

Afin d’assurer toutes ces fonctions estivales, le service Cadre de vie est composé de ses six membres permanents (Didier, Gaston, Michel, Jean-François et Ludovic !) soutenus par deux saisonniers sur six mois et un emploi jeune sur deux mois. Au total, ce sont huit personnes qui travaillent cet été pour l’entretien du cadre de vie au village. Merci à eux !

Voir le site de l'office du tourisme

En un clic