Port du masque au Grand-Bornand : application des mesures préfectorales

Publiée le : 12 août 2021 | Modifiée le : 16 août 2021

Rénovation thermique des bâtiments

La consommation énergétique représente en moyenne entre 20 et 30% de l’empreinte carbone d’une station. Celle des bâtiments représente une part importante de la consommation énergétique totale de la Commune, qu’il est nécessaire d’améliorer afin de limiter les émissions annuelles de gaz à effet de serre (GES).

En lien avec la démarche Flocon Vert et la volonté de réduire l’impact énergétique de nos bâtiments, la Commune a répondu à des appels à projets permettant de faire financer en quasi-totalité les travaux d’amélioration énergétique par les grandes entreprises polluantes, dans le cadre du dispositif réglementaire des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE).

Deux types de rénovations ont ainsi été réalisées cet été : l’isolation de combles perdues et le calorifugeage des tuyauteries de chaufferie.

 

Isolation des combles perdues

Cette opération consiste à isoler à l’aide de ouate de cellulose les combles perdues des bâtiments. 40cm de ouate (matière bio-sourcée) sont ainsi soufflés afin de combler l’espace et améliorer l’isolation des bâtiments. Le financement de cette isolation et, en quasi-totalité, financé par les CEE : le reste à charge pour le soufflage de ouate de cellulose est de 1,12 €HT/m².

Trois bâtiments communaux en ont bénéficié :

• L’atelier des 4 saisons
• L’école publique du Chinaillon
• L’ancienne école des Poches

Calorifugeage des tuyauteries de chaufferie

Cette opération concerne l’ensemble des chaufferies des bâtiments communaux, et permet d’améliorer significativement l’efficacité énergétique des bâtiments.

Dix bâtiments ont été traités à ce jour :

• Le Presbytère
• L’église
• L’Espace Grand-Bo
• La Pastorale
• Les Clarines
• L’école du Chinaillon
• Centre Technique de La Place
• Garage à Dameuse – Cote Brandet
• Maison Jalle​
• La Floria​

Voir le site de l'office du tourisme

En un clic